Un week-end presque comme les autres-5

Éloïse se lache

Ma Caroline est aussi déchaînée qu’eux! Sa main sous sa robe, elle se caresse doucement. Elle sait que j’aime la regarder. Elle à relevé le bas de sa jupe qu’elle à coincer sous la ceinture. Pas de culotte, comme souvent quand nous sommes ensemble, malgré la jupe courte, ou très courte comme aujourd’hui. Mon amour c’est pourtant assagie, car il fut une époque où elle aussi était soumise. Elle c’est tournée vers moi pour m’offrir le spectacle de ses doigts glissant dans son petit con tout ouvert…

— Accroupi toi Éloïse…descend encore…voilà…pose le fond de ta culotte sur sa bouche…tu vois chéri comme elle est mouillée la petite cochonne ?
-Oh…
— Lèche sa culotte…et toi Éloïse tu jouira quand je te le dirais…
–Oh Caroline, j’ai trop envie!
–Je vois que tu aimes bien qu’on te regarde…
–Humm…oui…
Alice c’est approchée.
-On va mettre tout ça à l’aire…
D’un coup sec, elle fait sauter les boutons du chemisier d’ Éloïse, faisant sortir ses seins dont les tétines sont ornée de jolis bijoux.
— Toi aussi tu as de belle mamelles, et bien décorées!
–Nous avons deux petites salopes, Alice! Regarde comme ça lui plaît de se branler là avec les voitures qui passent derrière…
–Toi Michelle branle ton trou. Fouille le comme il faut, et avec ta main libre claque tes couilles !
–Je peux, s’il te plaît !
— Non, non, non, tu n’est pas prête! Regarde cette belle queue, tu en as envie ?
–Caroline,tu est trop cruelle, bien sûr !
— Tu vois comme tu la fait mouiller ? regarde , son ventre est trempé…elle est tellement heureuse de te montrer qu’elle est obéissante, elle s’applique…tu à envie d’être obéissante, toi aussi?
–Je sais pas…pour Michelle… …devant lui…avec vous…oh là, là !
–Et bien claque tes mamelles, comme lui, hi,hi…tu as vu chéri cette paire de nichon qu’elle à !
–Ça! Ce serait dommage de les cacher ces belles tétines percées …
Éloïse fait valser ses seins à grand renfort de claques, mais ne peut s’empêcher de se masturber.
— Enlève ta main Éloïse.
–Mais…oh…non…
–Si tu veux que nous te prêtions Michelle pour jouer, tu dois nous faire plaisir! C’est Michelle qui te fera jouir, mais pas maintenant.
Caroline prend la main de la jeune femme et l’aide à descendre puis montre le ventre de son mari.
–Regarde toute cette mouille, tu vois l’effet que tu lui fait!
Elle trempe ses doigts dans les souillures puis les pose sur les lèvres d’ Éloïse.
— J’adore le jus de ton mari Caroline. C’est dingue, avec vous je fais des choses… Comment dire…
— Dégoûtante…
–Oui, la mouille, la pisse…Michelle, je t’admire, je t’adore!
–Tu veux continuer, ou bien c’était juste comme ça, un moment à part?
–Je veux continuer!
Ma chérie pousse doucement la tête d’ Éloïse vers le ventre de Michelle.
–Frotte sa queue contre ton visage, graisse toi avec sont lait, on à toutes envie de voir ton joli visage souillé…et là regarde, pose ta joue sur son ventre…
Éloïse respire fort. Elle relève la tête nous souri en caressant ses joues gluante. Je prend la main de Michelle celle qui est occuper à travailler ses couilles et la pose sur son pis.
–Doucement hein, que la tétine et du bout des doigts! Regarde Éloïse elle adore branler son trou…c’est une bonne pute qu’ est ce que tu en penses?
–C’est sur, je ne pensait pas que c’était possible. D’habitude ce sont les filles, pas les gars qui font ce genre de chose! Et le faire en publique…oui Michelle, du est une délicieuse pute!
–Et toi, tu as envie d’être une petite pute, comme elle?
–Alice, je suis si troublée…
–Tu te rend compte, tu es là, au bord de la route les nichons au vent…
Je dégrafe sa robe, la retire.
–…en petite culotte blanche, trempée…fait voir….
Je baisse sa culotte…

Posted in Alice raconte.
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Discussions
Voir tout les commentaires...
6969gala
6969gala
1 année il y a

Incroyablement érotique.
Et amener Éloïse à être aussi pute et salope que Michelle, quel bonheur.
L’avilir de la sorte et qu’elle y prenne plaisir, sublime.
Je crois que peu de personnes, homme ou femme auraient résister à l’envie du moment.

Et quelle plume, quelle belle description, les images se forment dans ma tête.
Un véritable délice.

Sophie
Sophie
1 année il y a

Oui, Alice est aussi adroite a la plume que pour le reste !
Il faut dire que c’est un sacré numéro !
Il suffit parfois d’une rencontre pour changer notre vie?