Un week-end presque comme les autres-6

–Regarde Caroline, je ne crois pas que les souillures datent d’aujourd’hui…–Oh tu es annelée. Là aussi, que c’est mignon! Je comprend mieux pourquoi tu es si excitée, et pourquoi ta culotte est si souillée….Je remet la culotte en place, tire le coton pour qu’il moule parfaitement sa fente.–Je crois que tu es une grosse salope !–S’il te plaît, fait moi jouir! Dans mon slip si tu veux..Elle frotte ses cuisses l’une contre l’autre, plante ses yeux suppliant dans les miens.— Je vais te masturber à travers ton slip, mais pour cela, tu dois faire ce que je te demande. Si je suis contente, je te ferais jouir…comme une cochonne. Assied toi sur le banc!Nous installons Michelle, toujours sur le dos, mais la croupe en dehors de la table.–Montre ton trou à notre amie…Michel retire ses doigts, et écarte ses fesses, à pleine mains.–Tu vois, il est bien rouge…–Mince, je suis désolé Michelle, je t’ai fouetté […]

Lire l'article

Un week-end presque comme les autres-5

Ma Caroline est aussi déchaînée qu’eux! Sa main sous sa robe, elle se caresse doucement. Elle sait que j’aime la regarder. Elle à relevé le bas de sa jupe qu’elle à coincer sous la ceinture. Pas de culotte, comme souvent quand nous sommes ensemble, malgré la jupe courte, ou très courte comme aujourd’hui. Mon amour c’est pourtant assagie, car il fut une époque où elle aussi était soumise. Elle c’est tournée vers moi pour m’offrir le spectacle de ses doigts glissant dans son petit con tout ouvert… — Accroupi toi Éloïse…descend encore…voilà…pose le fond de ta culotte sur sa bouche…tu vois chéri comme elle est mouillée la petite cochonne ? -Oh… — Lèche sa culotte…et toi Éloïse tu jouira quand je te le dirais… –Oh Caroline, j’ai trop envie! –Je vois que tu aimes bien qu’on te regarde… –Humm…oui… Alice c’est approchée. -On va mettre tout ça à l’aire… D’un coup sec, elle fait sauter […]

Lire l'article

Un week-end presque comme les autres-4

Éloïse respire de plus en plus fort. Caroline me sourit puis demande à Éloïse :— Tu as envie de goûter son lait hein? Ce soir, tu pourra. En attendant, lèche son pis et regarde la belle flac sur son ventre. Michelle mouille pour toi, fait lui honneur, montre lui que ça te plait, trempe ta langue dedans!Éloïse ne se fait pas prier. Le souffle court elle pause sa bouche sur le bout luisant du pis, et commence à butiner le miel que mon esclave lui offre.— Je vais te faire jouir, dans ta culotte…Il n’a fallut qu quelques seconde pour qu’ Éloïse jouisse, sous mon regard amusé. Caroline lui montre ses doigts…–Oh Caroline, quel bonheur….— Coquine, tu es trempée ! tu as encore envie?–Tu veux bien?–Attend… Surprise surprise… Continu à lui travailler les couilles, je reviens tout de suite.C’est tout l’art de notre Caroline d’amour: savoir capter la situation, et surtout les désirs caché, pour […]

Lire l'article

Un week-end presque comme les autres-3

— Voilà Porcinette, tu dois te contenter de bander, de mouiller et du plaisir d’être frustrer. De toute manière, c’est ce qui te fais bander non? — J’ai tellement honte! — Écoute, pour te faire plaisir et avant de t’engoder, veux tu que je te fouette devant tes maîtresses ? — Hum…oui, je veux bien. Alice, tu es d’ accord ? — Oh, tu es si mignonne ! Bien sur si ça te fait plaisir! Insouciante Éloïse ! elle demande à mon esclave de monter sur la table, et l’installe sur le dos, les cuisses relevées. La route est peu fréquentée, mais il y passe quand même quelques voiture…je regarde Caroline, interrogative…elle me rassure. — C’est une bonne idée. Regarde, on va juste changer de place la voiture, histoire d’être moins en vue… Caroline aime cette folie. C’est vrai que son côté « no limites » m’excite tout autant. — Écarte mieux les cuisses, et surtout, ouvre […]

Lire l'article