Queue levée

Prise

Le souffle tiède d’Alice contre mon oreille… -Montre lui que tu es docile et bien élevée… J’écarte mes cuissess du mieux que je peux, tend mon ventre en avant pour m’offrir. Éloïse m’osculte du bout des doigts, ses yeux plantés dans les miens. -Elles sont rigolotes tes boules, bien durs, mais qu’est ce qu’elle sont grosses ! Elle ne se lasse pas de les rouler, de les palper, de les presser. Elle essaye de les contenir dans ses deux mains, les pèse ,rigole… -Je comprends mieux ta maîtresse qui m’a expliqué que malgré les apparences, tu n’a rien d’un homme… Sa main glisse sous ma croupe. Je sais ou elle veux en venir. Je les soulèves, me replace comme il faut pour libérer mes mains, saisi mes fesses, les écarte, ouvre ma chatte… -Ta maîtresse m’a dit que tu es une pute, alors ça ne te gêne pas que je te fouille ? Je lui […]

Lire l'article

Prise

Ses mains sur mes hanches, douce , caressantes, attentives.Ferment et savantes, ses doigts de magicienne qui glissent entre mes cuisses, et commencent à explorer mon entre jambe à travers le fin tissu de ma culotte avant de glisser sous l’élastique, et sa petite voix amusée :-Oh, tu es toute mouillée, on va l’enlever !Elle est assise par terre mon Alice, et moi, entre ses jambes, le dos contre sa poitrine.Elle me fait levé, et me déculotte lentement. À travers la fente de mes paupières entr-ouvertes, je devinne cette dizaine de visages qui me font face. Je leur souris, et je suis avec eux, spectateur de mon propre corps qu’Alice dénudé. Je vois mon pis dressé jaillire de la culotte, puis mes sacs lourds, s’allonger entre mes cuisses. Elle les pose dans sa main qui ne peut les contenir complètement, pour les présentera, fièrement, à ses amies.-La petite truie est pleine, rigole t’elle.Du bout des doigts, […]

Lire l'article